GitLab prévoit de supprimer les projets inactifs des comptes gratuits • The Register

Cheryl Allison

Exclusif GitLab prévoit de supprimer automatiquement les projets s’ils sont inactifs depuis un an et appartiennent à des utilisateurs de son niveau gratuit.

Le registre a appris que ces projets représentent jusqu’à un quart des coûts d’hébergement de GitLab et que la suppression automatique des projets pourrait permettre au company de collaboration de codage cloud d’économiser jusqu’à 1 million de bucks par an. La politique a donc été suggérée pour aider les funds de GitLab à rester viables.

Des personnes au courant de la problem, qui ont requis l’anonymat motor vehicle elles ne sont pas autorisées à en discuter avec les médias, ont déclaré Le registre la politique devrait entrer en vigueur en septembre 2022.

GitLab est conscient du potentiel d’opposition furieuse au plan, et donnera donc aux utilisateurs des semaines ou des mois d’avertissement avant de supprimer leur travail. Un seul commentaire, commit ou nouveau problème publié sur un projet pendant une période de 12 mois suffira à maintenir le projet en vie.

Le registre comprend que certains membres de la communauté GitLab au sens huge craignent que la politique ne voie les projets disparaître avant que les utilisateurs aient la possibilité d’archiver le code sur lequel ils s’appuient. Comme de nombreux projets open resource sont largement utilisés, il est à craindre que la décision n’ait un effect négatif considérable.

Geoff Huntley, ingénieur chez Gitpod, défenseur de l’open source et membre de la communauté ouverte .Web, a décrit la politique comme “absolument sauvage”.

“Le code resource ne prend pas beaucoup d’espace disque”, a-t-il déclaré Le registre. « Que quelqu’un supprime tout ce code, c’est la destruction de la communauté. Ils vont détruire leur marque et leur bonne volonté.”

“Les gens y hébergent leur code parce qu’il y a cette idée qu’il sera disponible au grand community pour le réutiliser et le remixer”, a-t-il ajouté. “Bien sûr, il n’y a aucune garantie qu’il y sera toujours hébergé, mais les règles non écrites de l’open source sont que vous rendez le code disponible et que vous ne le supprimez pas.”

“Nous avons eu des mainteneurs qui ont tiré du code et il y a eu une énorme indignation de la communauté à ce sujet”, a-t-il déclaré, soulignant que d’autres projets qui dépendent d’un produit supprimé en souffriront.

“Toutes les dépendances ne peuvent pas compiler”, a-t-il déploré.

Huntley a également contesté si un repo peut être considéré comme inactif.

“Le logiciel est écrit et ensuite c’est fait. Quand vous atteignez un issue de perfection, cela le rend-il inactif ?”

Le niveau gratuit de GitLab offre 5 Go de stockage, 10 Go de transferts de données et 400 minutes CI/CD par mois, as well as cinq utilisateurs par espace de noms. Le biz ouvertement fait la advertising de son niveau gratuit comme outil de recrutement et de fidélisation de la clientèle.

“Des utilisateurs gratuits fidèles et heureux deviennent les défenseurs de GitLab, ce qui attire moreover d’utilisateurs et renforce notre marque”, déclare l’entreprise. Modèle de prix. “Nous voyons souvent des utilisateurs de GitLab pour des projets personnels puis devenir des champions internes pour inciter leurs employeurs à acheter GitLab. Cette utilisation personnelle -> utilisation organisationnelle croisée et croissance ascendante ne peut se produire sans notre produit gratuit.”

Le doc du modèle de tarification indique également : “Les utilisateurs gratuits augmentent notre foundation d’utilisateurs totale, et une large foundation d’utilisateurs rend les outils/API/intégrations tiers furthermore susceptibles de prendre en cost GitLab, de développer notre écosystème et d’améliorer le statut de notre plate-forme”, et suggère que les utilisateurs gratuits baisse des coûts d’acquisition de shoppers.

Pourtant, la société a commencé à décourager doucement une certaine utilisation du produit gratuit, avec le contrôle des coûts comme objectif principal.

Le registre a contacté GitLab à plusieurs reprises pour obtenir des commentaires sur la politique. L’entreprise n’a pas répondu à nos demandes. Si nous recevons une réponse substantielle, nous mettrons à jour cette histoire. ®

Next Post

Participez à notre concours vidéo étudiant et présentez votre chemin vers TechCrunch Disrupt - TechCrunch

TechCrunch Disrupt est de retour, en personne du 18 au 20 octobre à San Francisco, et nous voulons rappeler aux étudiants universitaires et collégiaux qu’une minute peut changer la trajectoire de vos rêves de startup. Remark? La possibilité commence lorsque vous postulez au concours TechCrunch Scholar Pitch (propulsé par Blackstone […]