Feuille de route de carrière informatique : Développeur full-stack

Cheryl Allison

Un développeur full-stack crée et déploie les éléments frontaux et principaux d’un website World wide web, d’une software World wide web ou d’un programme informatique. La plupart des développeurs entire-stack travaillent à temps plein, et le web page d’emploi In fact.com indique que la profession nécessite une collaboration considérable. Habituellement, un développeur comprehensive-stack travaille avec des concepteurs d’interface utilisateur et d’expérience utilisateur et des concepteurs Net.

Les développeurs whole-stack sont responsables de la conversion des éléments de la conception Net en code exécutable coder les éléments côté serveur d’un produit Web  travailler avec différents langages de programmation et systems pour développer des internet sites World-wide-web, des applications Web ou des programmes informatiques  et modifier et tester des produits ou des logiciels World-wide-web, déclare In truth.

Alex Shulman IDG

Alex Shulman est responsable de l’ingénierie et développeur full-stack chez Simulate.

Ils collaborent également fréquemment avec des concepteurs, des développeurs et des fournisseurs externes  recommander des compromis entre les fonctionnalités de développement telles que la vitesse, la fiabilité, le coût et la fonctionnalité  et rechercher les tendances et les développements de l’industrie dans les technologies numériques.

En moyenne, un développeur total-stack aux États-Unis gagne actuellement un salaire de base de 100 000 $ par an.

Pour découvrir ce qu’implique le fait de devenir un développeur complete-stack, nous nous sommes entretenus avec Alex Shulman, responsable de l’ingénierie logicielle et développeur comprehensive-stack chez Simulate, une entreprise de fabrication d’aliments et de boissons.

De l’école aux startups

Shulman a fréquenté le Stevens Institute of Know-how à Hoboken, New Jersey , étudiant l’ingénierie informatique dans le cadre d’un programme coopératif de cinq ans. Il a quitté l’école avant d’obtenir son diplôme, en partie à trigger d’une opportunité de gagner un revenu en travaillant avec des funds-risqueurs (VC).

“J’avais toujours prévu de travailler dans des startups avec la technologie”, explique Shulman. Il construisait des ordinateurs et jouait avec des serveurs distants quand il était adolescent, dirigeait une société informatique pendant ses études secondaires et travaillait sous contrat pour des entreprises locales et IBM. “J’imaginais travailler davantage avec le silicium, les systèmes embarqués et les microcontrôleurs quand j’étais adolescent jusqu’à l’université”, dit-il.

Un membre de la famille qui travaillait comme inventeur indépendant a exposé Shulman à un cheminement de carrière dans la technologie. “Sa carrière est passée d’ingénieur logiciel à inventeur de brevets en série à VC”, dit-il. «J’ai eu beaucoup de plaisir, des choses scientifiques dans ma vie d’enfant, des microscopes avec des lames de maladies infectieuses à recevoir de vieux IBM [and] Ordinateurs centraux HP. Mes parents m’ont toujours traité comme un petit adulte au lieu d’un enfant.

Creation et découverte sur le tas

Pendant ses études au Stevens Institute, Shulman a accepté des rôles coopératifs chez l’opérateur boursier NASDAQ OMX Team, Inc. et chez le vendeur de montres Movado. Chez NASDAQ OMX, il a géré le matériel du centre de données. Chez Movado, il a développé un système de comptage de cycles améliorant les comptages d’inventaire requis. Il a également écrit un logiciel pour identifier les situations manquées de percevoir des remboursements de droits, aidant ainsi l’entreprise à récupérer une quantité importante de droits indûment payés.

Après avoir quitté l’école, Shulman a travaillé pour une société de funds-risque pendant six mois, créant des programs World wide web de preuve de principle pour soutenir les brevets et la collecte de fonds. En 2012, il a accepté un poste chez Xerox en tant qu’analyste EDiscovery écrivant des programmes Perl. Mais écrire Perl n’était pas son objectif à long terme, alors il économisait de l’argent, faisait des heures supplémentaires et cherchait de nouveaux rôles.

Après avoir travaillé avec des professeurs d’université sur la science des aliments à foundation de plantes, Shulman a rejoint l’entreprise alimentaire Impossible Food items en tant que premier ingénieur logiciel. “Nous avons construit des plateformes de recherche interne dans presque tous les départements, y compris Taste Chemistry, Protein Discovery, [and] Texture », dit-il.

Après cinq ans chez Unachievable et de nombreux changements au sein de son département, le rôle de Shulman est devenu as well as opérationnel et moins inventif, et il a commencé la recherche de son prochain changement de carrière. Certains des collègues de Shulman d’Impossible sont allés travailler chez Ouster, un fabricant de capteurs lidar, et il a suivi. Il a rejoint Ouster en tant qu’ingénieur cloud et a construit une plate-forme pour exécuter des appareils sur le terrain.

Après un particular temps à Ouster, Shulman s’est rendu compte qu’il voulait quitter la Bay Place pour acheter une maison et fonder une famille avec son partenaire. “J’ai commencé à regarder certains rôles à distance et j’ai trouvé une ouverture chez World en tant qu’ingénieur de plate-forme senior.” Earth exploite as well as de 150 satellites en orbite terrestre basse, prenant des photographs de chaque pied carré de masse continentale sur terre au moins deux fois par jour.

Dans son rôle, Shulman a conçu la nouvelle génération de suivi de l’utilisation à l’échelle terrestre de l’API au sein de la plate-forme de l’entreprise. Le système est devenu une partie importante du processus d’offre publique initiale pour aider l’entreprise à comprendre les nuances du comportement des clients sur la plate-forme, dit-il.

Suite à ce rôle, Shulman a rejoint son employeur actuel, Simulate. “Je me sentais passionné par la vision de Simulate et je pensais que j’étais particulièrement qualifié pour contribuer à [its] technologie », dit-il. Après avoir été refusé pour le poste de CTO, “j’ai immédiatement contacté les cofondateurs de l’entreprise par e-mail, expliquant mon parcours professionnel et que je sentais que je pouvais avoir un affect démesuré après mon passage chez Unattainable.” Cela l’a conduit à être embauché en tant que responsable de l’ingénierie logicielle et développeur comprehensive-stack.

Une journée dans la vie d’un développeur entire-stack

Dans son rôle actuel, Shulman dit qu’il vise à “contribuer à la technologie qui improve fondamentalement la nourriture que nous mangeons, en faisant évoluer le monde vers un système alimentaire as well as positif”. En tant qu’ingénieur principal et développeur entire-stack, il passe une grande partie de son temps à écrire des logiciels, à travailler sur des configurations réseau et à résoudre des problèmes technologiques. -blocs d’heures de temps de focus” pour les projets, dit-il. “Je vise à garder au moins deux jours sans réunions pour un travail approfondi.” Il rencontre également les events prenantes, les business owners et tient des heures de bureau ouvertes pendant les blocs horaires non continus.

Il est également significant de se tenir au courant des dernières technologies émergentes. Shulman dit qu’il assiste à des conférences, des discussions et des rencontres sur les logiciels, et qu’il go well with les changements de Python et du langage Go, ainsi que l’offre cloud. Il lit également des livres sur la gestion de l’ingénierie et le code source.

Inspirations et conseils

«Je suis inspiré par les gens qui inventent ou font de vraies choses», dit Shulman. « Je suis inspiré par des histoires de travail acharné récompensé ou de technologie intelligente couronnée de succès. Je suis inspiré par les gens qui fabriquent et construisent des choses. Je suis le additionally inspiré par les personnes autonomes qui repoussent les limites de leur domaine.

Interrogé sur les meilleurs conseils de carrière qu’il a reçus, Shulman dit: “Visez à être une personne qui est payée pour ce que vous savez et non pour ce que vous faites.” Travailler dur est significant, be aware-t-il, mais « le travail est un marathon, pas un dash. Travaillez dur mais pas trop dur pour ne pas vous épuiser”, dit-il.

Pour les développeurs qui construisent leur carrière en informatique, rien ne remplace l’expérience. « L’ingénierie logicielle et l’espace technologique, en général, peuvent être vastes. La meilleure façon de devenir un meilleur développeur est de développer des logiciels », dit-il.

“Si vous êtes la personne la furthermore intelligente dans la pièce, trouvez une nouvelle pièce”, dit-il.

Copyright © 2022 IDG Communications, Inc.

Leave a Reply

Next Post

Comment activer le mode basse consommation sur Apple Watch ?

Apple View a été à la pointe des appareils portables au cours de la dernière décennie et il va sans dire qu’à section certains appareils comme Whoop, Apple View a dominé le marché avec moreover de 100 hundreds of thousands d’utilisateurs dans le monde. La majorité des utilisateurs d’Apple Enjoy […]